Sinopse

L'oignon est-il vraiment de toutes les marmites du monde ? Les ancêtres sont-ils gourmands ? Et la pomme de terre une déesse ? Vous saurez tout dans le Goût du Monde, l'émission qui parle de saveurs, dhistoires, de partage, de goûts: dici ou dailleurs.Ces goûts qui rappellent les souvenirs, les émotions, et nourrissent limaginaire. A vous ensuite de partager vos souvenirs et de faire chauffer les marmites !

Episódios

  • Le goût du monde - Ça pétille, ça vibre, ça vit, c’est bon: la fermentation!

    Le goût du monde - Ça pétille, ça vibre, ça vit, c’est bon: la fermentation!

    03/01/2020 Duração: 48min

    La fermentation dans nos assiettes et nos marmites au quotidien sans que nous le sachions forcément. Bière, vin, chocolat, thé, yaourt, pain ou galette… : nous mangeons, nous buvons chaque jour des aliments fermentés. La technique a été découverte par hasard, et s’est exportée et développée au fil des siècles. Pas de pourri ici, mais une transformation des aliments pour une meilleure et une plus longue conservation. Faites le test et dites-nous combien d’aliments fermentés vous vous régalez ! Marie-Claire Frédéric est journaliste culinaire, auteur notamment du livre Ni cru ni cuit, histoire et civilisation de l’aliment fermenté publié chez Alma Éditeur. Elle a ouvert à Paris son restaurant SURI où sont proposées des assiettes réalisées avec au moins un aliment fermenté, et des ateliers pour apprendre les différentes méthodes de fermentation. → SURI : 108, rue Réaumur, 75002 Paris En savoir plus :→ Le blog de Marie-Claire Frédéric→ Fromages et laitages naturels faits maison, éditions Alternatives→ L’art de

  • Le goût du monde - A table avec Caroline Paré, Juan Gomez et Alain Foka

    Le goût du monde - A table avec Caroline Paré, Juan Gomez et Alain Foka

    27/12/2019 Duração: 48min

    Bientôt la bascule, et les premiers pas dans l'année nouvelle avec, en mémoire, le goût de celle qui s'achève, des rencontres et des découvertes qui l'ont jalonnée. Nous voulions, dans Le goût du monde, terminer cette année en invitant à notre table mondiale 3 personnes qui vous accompagnent au quotidien, 3 présentateurs de 3 des émissions phares de RFI : Caroline Paré de Priorité Santé, Juan Gomez d'Appels sur Actualité, et bien sûr Alain Foka, Archives d'Afrique et le Débat. Tous les trois ont répondu oui à notre invitation, ils ont accepté de dévoiler un peu de ce qu'ils sont, en cuisine et autour de la table, dans la vie en somme ! Bonnes fêtes à tous ! (Rediffusion) Programmation musicale : - Sabina - Sam fan Thomas- Koki - galettes de haricots cornille- On the radio - Donna Summer- A message to you Rudy - The Specials Bon appétit !  

  • Le goût du monde - Cuisiner les nuages

    Le goût du monde - Cuisiner les nuages

    20/12/2019 Duração: 48min

    Qui ne s’est pas demandé un jour en regardant passer les nuages, le goût qu’ils peuvent avoir s’il était possible de les manger ? Quelles textures, quelles sensations, quelles saveurs ? Et si nous devions les capturer ? Seraient-ils les empreintes gustatives des paysages qu’ils traversent ? Au Japon, le nuage est une inspiration et presque un ingrédient, rien de surprenant alors dans la proposition de nos deux invités, la poétesse, traductrice, autrice Ryoko Sekiguchi et le chef Sugio Yamaguchi, de « préparer les nuages ».Ryoko Sekiguchi est l’auteur de plusieurs livres : Nagori a remporté de nombreux prix lors de sa parution, Fade, Manger fantôme, La voix sombre et dernièrement une réédition d’un recueil de textes littéraires japonais, dans un pays qui « porte haut le fait de boire et de manger ».Sugio Yamaguchi est le chef du restaurant Botanique, au 71 rue de la folie Méricourt, dans le 11ème arrondissement de Paris. Pour aller plus loin- Le club des Gourmets et autres cuisines japonaises. Textes réunis

  • Le goût du monde - Cuisine, pièce fondamentale

    Le goût du monde - Cuisine, pièce fondamentale

    13/12/2019 Duração: 48min

    Ouverte, séparée, petite, en plein air, sacrée, quasiment absente, américaine, la cuisine s'est construite autour de l'âtre, et a mué au fil de l'histoire. Elle est la pièce de la maison où les innovations ont été les plus importantes. Elle est le reflet concret des mutations sociales, des habitudes, des innovations et des nouvelles idées. Le reflet aussi de la place de la femme dans la société, et dans le monde professionnel. Pièce fondamentale, n'est-ce pas autour du feu que la notion même de société est née, de tribus, d'appartenance et de lien ? Les repas y sont préparés, les modes alimentaires s'y dessinent, et les maux qui en découlent. L'ouverture de la cuisine a aussi transformé notre façon de nous alimenter. La cuisine, pièce fondamentale avec Odile Decq, architecte, artiste, designer. On passera, pour le moment, sous silence, les confidences faites entre ses quatre murs, lors d'enquêtes policières...Affaire à suivre. ► Pour aller plus loin- Exposition Charlotte Perriand, à la Fondation Louis V

  • Le goût du monde - Goûts d’Afrique

    Le goût du monde - Goûts d’Afrique

    06/12/2019 Duração: 48min

    Hymne à l’Afrique, à son histoire, sa diversité, aux goûts francs et assumés, à la vie qui pulse, et jaillit. «Goûts d’Afrique» donne à découvrir une Afrique savoureuse et décomplexée. Bien plus qu’un livre de cuisine : une introduction à la culture culinaire africaine. Les recettes sont accessibles, traditionnelles ou créées par la chef Anto, astucieuses et faciles à suivre. Les moins aguerris comme les plus curieux trouveront une liste d’incontournables pour s’assurer un fond de placard africain (et ne plus avoir d’excuse pour ne pas vous lancer), partiront à la découverte des grandes spécialités d’Afrique subsaharienne, que les spécialistes adoreront commenter ou débattre. Cuisine saine, originale, fine et surprenante, généreuse : «Goûts d’Afrique» s’en fait la voix d’aujourd’hui, dépoussiérée des clichés. Un partage qui fleure bon la bonne humeur, enthousiaste, intime – grâce aux portraits lumineux de personnalités africaines réalisés par Aline Princet – simple ! Avec Anto Cocagne, cuisinière, cheffe

  • Le goût du monde - Nourritures préhistoriques

    Le goût du monde - Nourritures préhistoriques

    29/11/2019 Duração: 48min

    Que mangeaient les hommes préhistoriques, il y a 3 millions d’années, à l’ère paléolithique, avant l’élevage et l’agriculture. Que sait-on de leur alimentation, des éventuels techniques, rituels et savoir-faire nés à la Préhistoire ? De quelle manière la découverte du feu a-t-elle ou non bouleversé le quotidien des hommes de la Préhistoire ? Voyage dans le temps surprenant et passionnant avec Camille Daujeard, chercheure au CNRS et archéozoologue au Laboratoire d’Histoire Naturelle de l'Homme Préhistorique du Musée national d’Histoire naturelle. Roland Nespoulet est préhistorien, maître de conférences au Musée national d’Histoire naturelle. Au Musée de l’homme à Paris jusqu’au 20 juin 2020 : « Je mange donc je suis ». Une exposition des chercheurs du Musée de l’homme sur l’alimentation d’hier, de demain et aujourd’hui avec, notamment, 4 banquets organisés dont un banquet préhistorique pensé et élaboré par Roland Nespoulet et Emmanuel Perrodin, historien de formation, cuisinier et auteur culinaire. Pour

  • Le goût du monde - Refettorio: restaurer l’âme

    Le goût du monde - Refettorio: restaurer l’âme

    22/11/2019 Duração: 48min

    Le Refettorio est un restaurant situé dans la crypte de l’Église de la Madeleine à Paris. Beau, gastronomique, solidaire, il est le dernier né des Refettorio, imaginé en 2015 par le chef italien Massimo Bottura, dans la foulée de l’exposition universelle de Milan autour de l’alimentation.  La lutte contre le gaspillage alimentaire et pour une nourriture bonne et saine pour tous avaient été au cœur des préoccupations. Massimo Bottura a voulu porter ces deux priorités au-delà de l’exposition. Il a alors imaginé Food for Soul - de la nourriture pour l’âme, un association à but non lucratif. Sa première traduction concrète a été l’ouverture du premier Refettorio à Milan. Un restaurant pour lutter contre le gaspillage, contre l’exclusion en s’appuyant sur le pouvoir de la beauté, la chaleur de l’accueil, l’hospitalité. Le pouvoir de la table pour un lien restauré. D’autres Refettorio ont ouvert leurs portes, au Brésil, à Londres, en Italie à Bologne et Modène, puis à Paris en mars 2018 dans les cryptes de l’Ég

  • Le goût du monde - Odeur de terre rouge, de gingembre et d’épices: le goût de Madagascar

    Le goût du monde - Odeur de terre rouge, de gingembre et d’épices: le goût de Madagascar

    14/11/2019 Duração: 48min

    «Le riz : il est incontournable, fondamental. Il est de tous les plats à Madagascar». Le riz – vary – est la sève de la cuisine malagasy. Son odeur particulière, unique est celle de de la terre rouge de l’île rouge : Madagascar, et donne un goût bien spécifique à la céréale, au riz». La terre, les racines africaines, les ancêtres, les histoires chantées autour du feu sur un air du groupe Mahaléo. Les moments ou la famille, les amis les voisins se retrouvent autour du feu. Ces souvenirs, ces goûts, le partage sont les ingrédients de la cuisine malgache : métisse, issue des différentes cultures de l’île, des spécialités de chaque province, de ses épices, du gingembre, du poivre et de la vanille. Avec - Aïna Ramadison, cuisinière, traiteur à domicile «Saveurs des îles et d’ailleurs». Elle est aussi l’une des «mamas» de la société traiteur «Meet my mama», dont le livre éponyme est paru aux éditions Hachette.►Pour la contacter : sur facebook.       - Aïna Quach, une jeune chanteuse originaire de Madagasc

  • Le goût du monde - Nourrir son âme et son corps avec l’ayurveda

    Le goût du monde - Nourrir son âme et son corps avec l’ayurveda

    07/11/2019 Duração: 48min

    L'ayurveda est une science née en Inde, il y a plus de 5 000 ans. Une médecine millénaire préventive et curative, dont le but est d'améliorer notre qualité de vie, et donc, de fait, de la prolonger. (Rediffusion du 3 août 2019). L'ayurveda s'articule autour de 5 éléments (l'eau, la terre, le feu, l'air, et l'éther), et distingue 3 profils (doshas) d'individu : un être dans un tout qu'est le monde. L'équilibre est la clé pour être et vivre bien. Équilibre physique, mental, spirituel et, bien sûr, alimentaire. Une nourriture équilibrée et adaptée aux saisons et à notre constitution, à l’écoute de soi, aide à améliorer sa vie. Avec Kiran Vyas, pionnier, et l’un des plus grands spécialistes de l'ayurveda en Europe et en France, fondateur des centres ayurvédiques TAPOVAN à Paris et en Normandie.   Pour aller plus loin - Le yoga des yeux - éditions Marabout- Le grand guide de l'ayurveda - éditions Marabout- La cuisine indienne végétarienne - éditions La Plage- Ayurvedafood, de Sandra Salmandjee et Eloïse Figg

  • Le goût du monde - Dia de los muertos, le jour des morts est une fête!

    Le goût du monde - Dia de los muertos, le jour des morts est une fête!

    30/10/2019 Duração: 48min

    Le Mexique tient de son histoire, et de ses ancêtres une certitude : la vie ne se termine pas avec la mort. Le monde des vivants et celui des défunts interagissent constamment. (Rediffusion du 27 octobre 2018). Les esprits des défunts, leurs âmes nous accompagnent au quotidien, et plus encore au moment de la fête des morts célébrée dans le monde le 2 novembre. Loin de la tristesse des célébrations européennes, le Mexique prépare impatiemment et tout le mois d’octobre, le retour parmi les vivants de ses chers défunts. Les 31 octobre et le 1er novembre sont consacrés aux angelitos, les enfants, et le 2 novembre aux adultes. Leur retour est lumineux, joyeux, festifs ! Les cimetières se couvrent de fleurs orange et jaune, des cempasuchil (œillets d’Inde). Les familles dressent chez elles des autels avec les photos de leurs morts, des bougies, des papiers découpés, de l’encens, de l’eau – le périple du retour parmi les vivants est long et donne soif -  du café, des cigarettes, des petits plaisirs du quotidien

  • Le goût du monde - Manger magique

    Le goût du monde - Manger magique

    25/10/2019 Duração: 48min

    Quels rituels, quels interdits alimentaires, quelles croyances ? Où que l'on soit dans le monde, «manger» n'est pas un acte anodin. La nourriture, la personne, notre relation à la nourriture relève - universellement - de coutumes, de rituels, d'habitudes, de croyances. Elle est investie de vertus ou de dangers parfois, suspecte dans la marmite de l'autre, ou bien porteuse de messages. Et si nous «ajoutions» un peu de magie dans ce que nous mangeons ? Avec Serge Bahuchet, éco-ethnologue au Muséum national d'Histoire naturelle, et Christophe Lavelle, chercheur au CNRS et commissaire scientifique de l'exposition «Je mange donc je suis» qui s'est ouverte au Musée de l'Homme à Paris, le 16 octobre 2019. À voir jusqu'au 1er juin 2020.       En liens→ «Je mange donc je suis» Le musée de L'homme à Paris→ Bientôt sur RFI : «Qu'est-ce qu'on mange ?» , la question que posera Caroline Lachowsky, le 5 novembre 2019, dans Autour de la question sur RFI.→ «Les jardiniers de la nature», de Serge Bahuchet, éd. Odile J

  • Le goût du monde - Dans le Perche: «Une haie, ça se cultive»

    Le goût du monde - Dans le Perche: «Une haie, ça se cultive»

    17/10/2019 Duração: 48min

    Du bon, du bon sens, un terroir fertile. Dans le Perche, le chef cuisinier du Pertica à Vendôme, Guillaume Foucault, voit bien plus loin que ses fourneaux. Son métier de cuisinier le place au confluent de bien des professions, auxquels il apporte un regard différent, ses racines et le goût pour boussole. Le chef se fait découvreur de poiriers, chasseur des histoires enfouies dans les mémoires des anciens, parle aux uns aux autres, au vigneron, à l'éleveur, aux bouchers, aux restaurateurs, et de fil en aiguille renoue le lien entre les producteurs, contribue à valoriser le patrimoine, son territoire, les produits locaux. Guillaume aide à voir la valeur de ce qui se trouve là : à portée de main et de goût.De fil en aiguille, tout le tissu économique local est dynamisé, les projets fleurissent, à hauteur de haie. La haie, les trognes, héritage local, souvent perçus aujourd'hui encore comme des empêcheurs de cultiver en grand, et dont on redécouvre, grâce à l'enthousiasme de Guillaume et ses acolytes, l'intérêt

  • Le goût du monde - Dans le Perche: retrouver le goût des prairies et des haies

    Le goût du monde - Dans le Perche: retrouver le goût des prairies et des haies

    11/10/2019 Duração: 48min

    Qui mieux qu'un cuisinier peut réveiller le goût d'un terroir oublié ? Guillaume Foucault est de ces cuisiniers, entier, généreux, passionné. Parti de sa région natale, le Perche, pour d'autres cuisines et tables étoilées, et finalement pour revenir et redécouvrir ses racines. Aubergiste dans l'âme, il sait que son métier est un atout pour aider à la redécouverte de son territoire, de son terroir, de ses racines. Depuis qu'il y a ouvert Pertica son restaurant à Vendôme, Guillaume Foucault sillonne et prêche, sa cuisine, son enthousiasme pour bagage. Il rassemble, décloisonne : il fait goûter les herbes aux agriculteurs céréaliers, aux éleveurs, aux producteurs, et ensemble ils conçoivent ce projet : et si les prairies qui faisaient autrefois les paysages du Perche gagnaient à nouveau du terrain ? Et si les haies que le temps a enfouies dans les ronces et les buissons retrouvaient la lumière ? Et si l'agriculture se mettait en phase avec les envies d'aujourd'hui ? Avec :- Guillaume Foucault, chef cuisinier

  • Le goût du monde - Grandmas project: portraits intimes et tendres de sacrées femmes, leur recette pour mémoire

    Le goût du monde - Grandmas project: portraits intimes et tendres de sacrées femmes, leur recette pour mémoire

    03/10/2019 Duração: 48min

    Grandmas project, un concentré d'amour, d'histoire, de transmission. À l'origine de cette web série collaborative, le réalisateur Jonas Pariente, et ses deux grands-mères, l'une polonaise, l'autre égyptienne. Deux femmes, exilées, témoin d'une époque, courageuses ; elles ont dû réinventer leur vie en France sans briser le fil de leur vie d'avant. Dans Grandmas project, les réalisateurs sont les petits-enfants, ils filment leur grand-mère dans leur cuisine, ici et ailleurs, en train de réaliser une recette. Lait de poule, Mehchi, Ajvar ou Molokheya, la recette devient un personnage du film, avec sa propre histoire, ses parfums, ses autres mères qui l'ont transmise et partagée. Trio à huis clos, tendre et surprenant. Pas d'eau de rose ici ou de nostalgie surannée, pas de leçon donnée par des as de la casserole non plus, mais des histoires de femmes, fortes, des histoires intimes et universelles, transmises - «offerte» avec pudeur et une infinie tendresse, par une grand-mère à son petit-enfant. Le réalisa

  • Le goût du monde - Histoires de raisins, de vignerons, de vie de vin

    Le goût du monde - Histoires de raisins, de vignerons, de vie de vin

    27/09/2019 Duração: 48min

       En pleine saison des vendanges dans l'hémisphère nord, nous partageons ce moment-clé avec Iris Mauclert et Vincent Lebègue, couple de nouveaux vignerons récemment installés dans la région du Beaujolais - internationalement connu pour son beaujolais nouveau. Ils produisent chez eux au domaine de Croix Charnay, près de Beaujeu un vin dit «nature», sans intrants, sans chimie, sans levure ajoutée, sans sulfite. Ils reviennent sur leur installation, les raisons qui les conduisent à opter pour le Beaujolais, dont les vins pâtissent parfois de la confusion semée dans les esprits par l'opération de promotion du vin primeur, le Beaujolais nouveau. Iris et Vincent évoquent leur nouvelle vie de vignerons. Les défis qu'impliquent leur choix d'une viti-viniculture voulue sans chimie et rentable. Les hésitations et l'enthousiasme liés aux premières fois - premières vendanges, premières vinifications. Les défis enfin du métier de viticulteur, vigneron : chef d'une « entreprise agricole ». Un premier vin en Afrique de

  • Le goût du monde - Restaurant Tontine: nid de libre expression

    Le goût du monde - Restaurant Tontine: nid de libre expression

    19/09/2019 Duração: 48min

    Tontine : un concept, un restaurant éphémère perché au 6ème étage d'un immeuble du quartier de Ménilmontant à Paris. Grandes fenêtres et vue sur les couchers de soleil du Sacré Cœur, pour le cadre, et aux fourneaux des cuisiniers venus du monde entier s'exprimer, et partager avec une brigade -fixe elle- et aventurière. À l'origine de Tontine, Julien Pham et sa soeur Céline. Elle est cheffe, à son compte après avoir cuisiné dans plusieurs restaurants (Ze Kitchen Galerie, Saturne, fulgurance), et aujourd'hui «Food Director» chez Tontine. Un poste taillé sur mesure par son frère Julien - fondateur de Phamily first, société d'événementiel et communication. La cuisine est leur socle, leur trame commune, un langage hérité de leurs mère et leur grand-mère. Tontine bouscule l'idée classique d'une soirée au resto, décloisonne, désinhibe et régale. Un vent de liberté. Et demain ? Tontine peut poser ses casseroles - et son totem - partout, où le vent, les amis, les envies le porteront. → Tontine, 14 rue Crespin du Gas

  • Le goût du monde - Yannick Alléno: la sauce moderne, le goût absolu

    Le goût du monde - Yannick Alléno: la sauce moderne, le goût absolu

    13/09/2019 Duração: 48min

    En sauçant votre assiette, arrêtez vous juste un instant et pensez que vous savourez à bout de pain, un monument, un patrimoine, le coeur de la gastronomie française.Pour le chef cuisinier Yannick Alléno : «La sauce» est le verbe de la cuisine. L'affaire est sérieuse, et les histoires de sauces réussies, ratées, trouvées, inventées qui jalonnent l'Histoire et la grande cuisine depuis le garum* des Romains montrent bien son importance. Affaire sérieuse, délaissée dans les années 90, la légèreté - économique y compris, était de mise.Il fallait aux sauces une saveur nouvelle, moderne. Yannick Alléno -grand défenseur des sauces- a donc abouti après des années de travail à une nouvelle génération de sauces, modernes, extraites, et cryoconcentrées, et donc à une infinie -et nouvelle- palette de goûts. Notre invité est le chef cuisinier étoilé Yannick Alléno, grand spécialiste et défenseur de la sauce. «Inventeur de la sauce moderne».Il est l'auteur notamment de «Sauces» publié chez Hachette Cuisine, «Terroir» ave

  • Le goût du monde - Ça pétille, ça vibre, ça vit, c’est bon : la fermentation !

    Le goût du monde - Ça pétille, ça vibre, ça vit, c’est bon : la fermentation !

    05/09/2019 Duração: 48min

    La fermentation dans nos assiettes et nos marmites au quotidien sans que nous le sachions forcément. Bière, vin, chocolat, thé, yaourt, pain ou galette… : nous mangeons, nous buvons chaque jour des aliments fermentés. La technique a été découverte par hasard, et s’est exportée et développée au fil des siècles. Pas de pourri ici, mais une transformation des aliments pour une meilleure et une plus longue conservation. Faites le test et dites-nous combien d’aliments fermentés vous vous régalez ! Marie-Claire Frédéric est journaliste culinaire, auteur notamment du livre Ni cru ni cuit, histoire et civilisation de l’aliment fermenté publié chez Alma Éditeur. Elle a ouvert à Paris son restaurant SURI où sont proposées des assiettes réalisées avec au moins un aliment fermenté, et des ateliers pour apprendre les différentes méthodes de fermentation. → SURI : 108, rue Réaumur, 75002 Paris En savoir plus :→ Le blog de Marie-Claire Frédéric→ Fromages et laitages naturels faits maison, éditions Alternatives→ L’art de

  • Le goût du monde - Maître dhôtel : le goût et lart du service (rediffusion)

    Le goût du monde - Maître d'hôtel : le goût et l'art du service (rediffusion)

    28/08/2019 Duração: 48min

    Ôtez-vous de la tête que le service est synonyme de servitude. Le service est un art, un savoir-faire. Il évolue de pays en pays. En France, c'est un métier qui se transmet et se partage. La salle va de pair avec la cuisine, le maître d'hôtel est l'alter ego du chef de cuisine. Le goût est indissociable du moment que l'on passe. Au restaurant, chacun se souvient de ce que contenait son assiette, mais aussi, même tout autant, de la chaleur qui entourait l'accueil, de l'attention discrète dont on aura fait l'objet. C'est peut-être même ce qui fera la différence, et inscrira pour longtemps ce moment dans votre mémoire. Le service, les arts de la table forment un art aujourd'hui assez méconnu, alors qu'il y a peu de temps encore, le maître d'hôtel - directeur de restaurant - était sous les feux de la rampe. Le service, l'accueil, les arts de la table, nos invités en ont fait un art de vivre et leur métier. Dans le Goût du monde, nous avons choisi de mettre en lumière cette profession qui requiert altruisme, géné

  • Le goût du monde - Cuisine de l’exil

    Le goût du monde - Cuisine de l’exil

    19/08/2019 Duração: 48min

    Quand on quitte un pays, la cuisine est le bagage le plus simple à emporter. Les recettes pour mémoire, les ingrédients à peu près disponibles, les souvenirs peuvent reprendre vie, exister grâce à une odeur, un goût font ressurgir et exister ce que l’on a laissé derrière soi. Des lignes empruntées à La cuisine de l’exil, publié chez Actes Sud, son auteure Stéphanie Schwartzbrod, s’intéresse à la manière dont chaque exilé, « avec son histoire, toujours différente, a continué à perpétuer la cuisine de son pays d’origine, et parfois avec une force encore plus grande, afin de garder ce pays si difficile à quitter. »(Rediffusion du 4 mai 2019) Dans La cuisine de l’exil, elle rapporte les récits et le témoignage de 25 personnes, exilées en France, au fil du siècle qui vient de s’écouler. Témoins des crises, politiques, économiques, à la recherche d’une vie qu’ils espèrent meilleure pour eux et les leurs, par amour, par choix ou par nécessité, dans l’urgence ou non. Des histoires qui racontent la vie loin de là d’

página 1 de 5

Informações: